Archive for the litterature Category

« Oh! non, cela suffit »

Posted in litterature with tags , , , , , , , , , , on février 12, 2010 by kenwada

«Oh! non, cela suffit», août 2007
par le roman “L’étranger” d’Albert Camus
(Deuxième partie, chapitre 3)
Stylo noir sur papier, 26.7×21.0cm

「もうありません。もう十分です!」、2007年8月
アルベール・カミュの小説「異邦人」第二部第三章より
(猛烈な暑さの法廷で検事がムルソーに向かって勝ち誇ったように叫ぶ場面)
紙に黒ボールペン、26.7×21.0cm

le texte;
le procureur s’est écrié: «Oh! non, cela suffit», avec un tel éclat et un tel regard triomphant dans ma direction que, pour la première fois depuis bien des années, j’ai eu une envie stupide de pleurer parce que j’ai senti combien j’étais détesté par tous ces gens-là.

Publicités

Comprenait-il, comprenait-il donc?

Posted in litterature with tags , , , , , , , , , , on février 11, 2010 by kenwada

«Comprenait-il, comprenait-il donc?», août 2007
par le roman “L’étranger” d’Albert Camus
(Deuxième Partie, chapitre 5)
Stylo noir sur papier, 20.0×22.0cm

「君はわかっているのか、いったい君はわかっているのか?」、2007年8月
アルベール・カミュの小説「異邦人」第二部第五章より
(物語の最後でムルソーが司祭の法衣の襟くびをつかみ絶叫する場面)
紙に黒ボールペン、20.0×22.0cm

le texte;
Comprenait-il, comprenait-il donc? Tout le monde était privilégié. Il n’y avait que des privilégié. Les autres aussi, on les condamnerait. Qu’important si, accusé de meurtre, il était exécuté pour n’avoir pas pleuré à l’enterrement de sa mère? Le chien de Salamano valait autant que sa femme. Le petite femme automatique était aussi coupable que la Parisienne que Masson avait épousée ou que Marie qui avait envie que je l’épouse. Qu’importait que Raymond fût mon copain autant que Céleste qui valait mieux que lui? Qu’importait que Marie donnât aujourd’hui sa bouche à un nouveau Meursault? Comprenait-il donc, ce condamné et que du fond de mon avenir…

Des choses que le jeune frère du starets Zosime a vu à la fin de sa vie

Posted in litterature with tags , , , , , , , , on janvier 31, 2010 by kenwada

Des choses que le jeune frère du starets Zosime a vu à la fin de sa vie, janvier 2010
par le roman “Les Frères Karamazov” de Dostoïevski
Aquarelle sur papier, 24.2×33.3cm

ゾシマ長老の若い兄が最期に見たもの、2010年1月
ドストエフスキーの小説「カラマーゾフの兄弟」より
紙に水彩、24.2×33.3cm

L’extrait du texte;
…Le temps était devenu clair et serein, l’air embaumé; Pâques tombait tard cette année-là.
Il toussait toute la nuit, dormait mal, le matin il s’habillait, essayait de se mettre dans un fauteuil.
…Je te dirai encore, mère, que chacun de nous est coupable devant tous pour tous et pour tout, et moi plus que les autres.»
…Ma chère maman, ma joie adorée (il avait de ces mots caressants, inattendus), sache qu’en vérité chacun est coupable devant tous pour tous et pour tout.
…Sa chambre donnait sur le jardin, planté de vieux arbres; les bourgeons avaient poussé, les oiseaux étaient arrivés, ils chantaient sous ses fenêtres, lui prenait plaisir à les regarder, et voilà qu’il se mit à leur demander aussi pardon: «Oiseaux du bon Dieu, joyeux oiseaux, pardonnez-moi, car j’ai péché aussi envers vous.»
Aucun de nous ne put alors le comprendre, et il pleurait de joie: «Oui, la gloire de Dieu m’entourait: les oiseaux, les arbres, les prairies, le ciel; moi seul je vivais dans la honte, déshonorant la création, je n’en remarquais ni la beauté ni la gloire.
…Il me fit signe d’approcher, mit ses mains sur mes épaules, me regarda avec tendresse durant une minute, sans dire un mot:
«Eh bien! va jouer maintenant, vis pour moi!»


Osaka, JAPON, Collection particulière
個人所蔵、大阪府大東市


une esquisse

“Les Effarés” par la poésie d’Arthur RIMBAUD 3

Posted in litterature with tags , , , , , , , , , , , , , on janvier 15, 2010 by kenwada

“Les Effarés”, janvier 2010
par la poésie d’Arthur RIMBAUD
Aquarelle sur papier, 24.2×33.3cm

“のぞき見する子どもたち”、2010年1月
アルテュール・ランボーの詩より
紙に水彩、24.2×33.3cm

“Les Effarés” par la poésie d’Arthur RIMBAUD 2

Posted in litterature with tags , , , , , , , , , , , , , on janvier 13, 2010 by kenwada

“Les Effarés”, janvier 2010
par la poésie d’Arthur RIMBAUD
Aquarelle sur papier, 24.2×33.3cm

“のぞき見する子どもたち”、2010年1月
アルテュール・ランボーの詩より
紙に水彩、24.2×33.3cm

“Les Effarés” par la poésie d’Arthur RIMBAUD 1

Posted in litterature with tags , , , , , , , , , , , , , on janvier 11, 2010 by kenwada

“Les Effarés”, décembre 2009 
par la poésie d’Arthur RIMBAUD
Fusain et pastel sur papier, 50×60cm

“のぞき見する子どもたち˜、2009年12月
アルテュール・ランボーの詩より
紙に木炭とパステル、50×60cm

“Les étrennes des orphelins” par la poésie d’Arthur RIMBAUD

Posted in litterature with tags , , , , , , , on février 24, 2009 by kenwada

“Les étrennes des orphelins”, 2005
par la poésie d’Arthur RIMBAUD
Huile sur carton, 65×50cm

“みなし児たちのお年玉”、2005年
アルテュール・ランボーの詩より
厚紙に油彩、65×50cm

"Les etrennes des orphelins" par la poesie d'Arthur RIMBAUD

Angleterre, Collection particulière